L’Atelier

Être Indépendant, ça s'apprend! L’atelier t'enseignera différentes stratégies pour composer de manière responsable devant les situations à risque. Suite à notre passage, tu seras outillé pour faire face à toutes les situations!

Le contenu de l'atelier

De plus en plus de jeunes s’initient très tôt à la consommation d’alcool et de drogues. Bien souvent, l’influence des amis joue un rôle important dans cette initiation aux substances psychotropes. Beaucoup de jeunes de ton âge croient que pour se faire accepter par un groupe d’amis, ils doivent nécessairement consommer de l’alcool et des drogues. Beaucoup de jeunes pensent également que c’est la norme de consommer de l'alcool ou des drogues et se sentent obligés d’en consommer eux aussi. Pourtant, savais-tu qu'à peine 26% des élèves de première secondaire avaient déjà consommé de l'alcool? Ça veut donc dire que près des 3/4 des jeunes de ton âge n’ont jamais consommé d’alcool !

Alors pourquoi les jeunes affirment que tous les autres jeunes consomment de l’alcool et des drogues? D’abord, parce que les jeunes sont mal renseignés. Pire encore, certains ne sont pas renseignés du tout. Ils entendent toutes sortes d’informations contradictoires et entretiennent de fausses croyances en matière d’alcool et de drogues. Et malgré cela, ces jeunes s’aventurent sur des chemins dangereux.

L’atelier Mon Indépendance, j’y tiens! veut remettre les pendules à l’heure en harmonisant les messages que tu reçois de la part de tes amis, de ta famille ou des médias. Quoi qu’en disent certaines personnes, toute consommation d’alcool et de drogues apporte avec elle un risque pour la santé. Et la meilleure façon pour qu’il n’y ait aucun risque consiste à ne pas consommer du tout.

Avec cet atelier, nous voulons t’aider à développer de nouvelles connaissances en te donnant une information juste et véridique afin que tu puisses faire des choix sains et éclairés.



La présentation de l'atelier

Depuis 2008, les animateurs de Mon Indépendance, j’y tiens! visitent les écoles du Québec et rencontrent les élèves de 1ere secondaire. En tout, plus de 200 000 jeunes ont reçu l’atelier !

Structuré autour d’une présentation PowerPoint de 60 minutes, l’atelier permet aux jeunes de recevoir une information juste et crédible sur les risques liés à la consommation d’alcool et de drogues et permet d’apprendre différentes stratégies de positionnement personnel afin de composer de manière responsable face à certaines situations à risque.

L’importance d’exposer les jeunes à des activités de prévention et de leur offrir des services adéquats au cours de la transition entre l’enfance et l’adolescence n’est plus à démontrer. Ces activités contribuent à développer chez les jeunes les habiletés et les connaissances nécessaires afin qu’ils puissent faire des choix sains et éclairés.

  • Forte d’une expertise développée durant les sept dernières années avec le Programme de sensibilisation aux jeux de hasard et d’argent À Tout hasard qui a rejoint plus de 45 000 jeunes à Montréal, La Maison Jean Lapointe s’est associée au Centre québécois de lutte aux dépendances (CQLD) afin de développer le module de sensibilisation du programme APTE dans les écoles secondaires du Québec.
  • Les jeunes de 12 à 14 ans (niveau de première secondaire) sont visés par ce nouveau module de sensibilisation, alors que le passage du primaire au secondaire peut constituer une étape charnière dans le processus d’initiation à la consommation de psychotropes.
  • Il constitue également une tribune d’échanges sur les croyances et les perceptions liées à la consommation de psychotropes. Cet atelier a été développé selon les meilleures pratiques en prévention. Il a été expérimenté et évalué.

La sensibilisation auprès des jeunes

L’importance d’exposer les jeunes à des activités de prévention et de leur offrir des services adéquats au cours de la transition entre l’enfance et l’adolescence n’est plus à démontrer. Ces activités contribuent à développer chez les jeunes les habiletés et les connaissances nécessaires afin qu’ils puissent faire des choix sains et éclairés.

Le début du secondaire constitue une étape cruciale de transition chez les jeunes adolescents. Comparativement à d'autres groupes d'âge, la quête d’identité et la découverte de soi, de son corps et de sa personnalité caractérisent le début de l’adolescence. Les jeunes sont alors facilement attirés par toute une gamme de comportements hors normes ou d’activités à risque et sont plus susceptibles de déroger des règles établies par les parents. Beaucoup de jeunes vivent également des difficultés en passant du cadre protecteur de l’école primaire, impliquant un seul professeur et un nombre restreint de compagnons de classe, à de grandes écoles secondaires où ils doivent s’intégrer et faire face à un nouvel environnement. Plusieurs études démontrent de plus que la consommation de drogues et la délinquance sont intimement liées et que le fait d’agir précocement auprès des jeunes, dès le début du secondaire, permet d’influencer leur style de vie en prévenant par le fait même les comportements tels que la toxicomanie, la délinquance et le décrochage scolaire.

  • Sensibiliser les jeunes…aux risques associés à la consommation d’alcool et de drogues…
  • Parce qu’ils s’initient de plus en plus tôt à la consommation de psychotropes et banalisent la consommation.
  • Parce qu’ils reçoivent des messages contradictoires sur la question de la consommation et des risques qui en découlent.
  • Sensibiliser les jeunes…aux risques associés à la consommation d’alcool et de drogues…
  • Parce qu’ils s’initient de plus en plus tôt à la consommation de psychotropes et banalisent la consommation.
  • Parce qu’ils reçoivent des messages contradictoires sur la question de la consommation et des risques qui en découlent.

Mais aussi, vous sensibiliser à l’importance de votre rôle en la matière

  • En tant qu’intervenant ou enseignant, vous faites partie des adultes marquants et significatifs pour les jeunes. Vous leur servez de modèle et représentez de réelles influences pour eux.
  • L’harmonisation des messages envers les jeunes en matière de consommation représente un défi important et nécessaire.
  • L’effet impact de l’atelier auprès des jeunes sera plus important si les adultes significatifs qui les entourent joignent leurs efforts et leur volonté en réinvestissant dans des situations concrètes de la vie de tous les jours, les notions de sensibilisation transmises lors de l’atelier.

L’atelier Mon Indépendance, j’y tiens! vise l’acquisition de connaissances à propos de 6 aspects :

  • Les catégories de psychotropes et les types de consommation.
  • Les effets des psychotropes sur le fonctionnement du cerveau.
  • Les mécanismes et les symptômes de la dépendance.
  • Les principales croyances protectrices et les croyances à risque qu’entretiennent les jeunes en matière de consommation.
  • Les stratégies d’évitement et de diminution des risques liés à la consommation de psychotropes.
  • Les ressources d’aide disponibles en lien avec la consommation de psychotropes.

Au cours de l’atelier, 8 messages-clés sont transmis :

  • Toute consommation de drogues (alcool, cannabis ou autres drogues) comporte des risques. La meilleure façon de ne prendre aucun risque est de ne pas consommer de substances.
  • Certaines drogues causent des dommages dès la première utilisation.
  • Le meilleur moyen de prendre de bonnes décisions en lien avec la consommation est d'être informé correctement. Le fait de discuter avec tes parents ou tout autre adulte de confiance peut aider à obtenir de l’information juste et véridique. Rappelle-toi cependant que les amis ne sont généralement pas une référence en matière de consommation.
  • La consommation de drogues peut provoquer des dommages physiques, psychologiques, économiques, judiciaires ou sociaux pour la personne elle-même, ses proches ou son entourage.
  • En matière de consommation de drogues, les jeunes sont sujets à de nombreuses influences. C’est pourquoi tu dois reconnaître les situations à risque et être mieux outillés pour les affronter.
  • La dépendance est un des effets possibles de la consommation répétitive d’une substance. Une personne qui commence à consommer lorsqu’elle est jeune est plus sensible aux effets des drogues et plus à risque de développer une dépendance.
  • Nous sommes tous des individus indépendants ayant le contrôle sur notre propre vie. Nous sommes capables de prendre des décisions nous-même sans dépendre de l’opinion des autres.
  • Il y a de nombreuses façons d'avoir du fun sans consommer. D’ailleurs, la sensation de plaisir qui accompagne souvent la consommation de drogues est toujours un sentiment artificiel qui se produit lors de la prise initiale du produit.

Bonjour, votre javascript est désactivé..!! svp activez le javascript de votre moteur de recherche pour un resultat optimal sur ce site.